Les atouts de la côte vendéenne

Depuis le passage du Gois, au nord, jusqu’à la Tranche-sur-Mer, au sud, se déploie la côte vendéenne et ses 140 km de plage. Ce territoire arbore un double visage : celui du littoral, tourné vers l’océan et le nautisme, et celui du marais.

  • Noirmoutier (110 km, 1h 50 de trajet): Reliée au continent par un pont ou par le célèbre passage du Gois, une chaussée submersible de 4km unique au monde se dévoilant à marée basse, l’île de Noirmoutier, avec ses 40 km de plage et ses marais salants envoûte d’emblée le visiteur. Ses ports avec ses nombreux bateaux de pêche ainsi que ses charmantes maisons blanchies à la chaux et aux volets bleus dessinent un décor de carte postale.

 

  • Les Sables d’Olonne (70 km, 50 mn de trajet) : La plus célèbre des stations balnéaires de la côté vendéenne est réputée pour sa plage de sable fin et ses paysages pittoresques : dunes, marais, forêt d’Olonne et quartiers typiques.
  • L’Ile d’Yeu (110 km, 2 h de trajet) : L’Ile d’Yeu concentre une grande diversité de paysages : longues plages et dunes côtières et côte sauvage enserrant des criques de sable blond.
  • Saint-Gilles-Croix-de-vie (79 km, 1h10 de trajet) : Une petite station balnéaire qui a su conserver son authenticité. Son port situé en plein centre-ville ainsi que ses longues plages de sable fin en font une halte idéale.